Get the best of Equestrio delivered to your inbox

Secure and Spam free...
AR2A9692-Edit

Mariano Aguerre – The World’s Gonna Know Your Name

  |   , ,

Text by Heather Buchanan – Photos by Juan Lamarca

French version below

Mariano Aguerre has a sparkle in his eye which hints at both macho and mischief. He was recently inducted into the Polo Hall of Fame in Wellington, Florida. This 10-goaler living legend has been playing with Peter Brant’s White Birch since he was 16 and earned top honors including winning the US Open twice and 8 Gold Cups. His Los Machitos farm in 25 de Mayo, Argentina (also his birthday) which he owns with Nick Manifold and Naco Taverna is breeding and training top polo ponies. And he is mentoring young players for Team USPA. One of the most well-liked and respected players, the 46 year old also values his family, wife Tatiana and four children. He tells us whether it’s on the playing field or the dance floor, “I’ve got some moves.”

 

What was it like to be inducted into the Polo Hall of Fame? It was a great honor. I consider it to be one of the greatest achievements of my career. At a certain point you realize you’re not a kid anymore which is the bad part about it but it’s a great accomplishment and I’m very proud.

What’s your favorite place to play polo? Without a doubt competitive wise it is Palermo. It’s in Buenos Aires and the most important tournament we play. For fun polo and where I like to spend time is at my farm in Argentina. I was born there and I feel it’s where my roots are connected.

What other sports do you like to play? I love soccer, rugby, tennis, golf, and fly fishing. I love baseball when I’m in New York – I follow the Mets. I’m a sports fanatic.

Who is your favorite polo pony? Machitos Jazz. She was born in 1997 and she won great honors and was the best playing pony in the Argentine Open. She was a horse that put our organization on a different level, and Los Machitos became an important organization breeding wise. You need a horse like that to get you to the next level and she did.

If you weren’t riding what would be your profession? I would love to be an architect.

If you were stranded on a desert island what would you bring? I would bring my wife, my kids, my dog, a bunch of friends so we can play soccer and Fernet and Coke, a favorite Argentine drink.

What makes polo players so sexy? (Laughs)I don’t see a polo player as being sexy so I can’t answer that.

Song of the moment? Jammin’ from Bob Marley.

Best day? When my kids were born – without a doubt they are my greatest accomplishment. Four kids so those four days were my best.

Worst day? When Jazz died it was a rough day for me and my organization.

Do you have a guilty pleasure? (smiles) For some reason pleasure and guilt – they go together.

What would your team mates say is your best quality? I’ve been asking that question for many years and I can’t find an answer to that question.

Are you a good dancer? I have some moves. I don’t use them often but I have some moves.

Favorite actress? Cate Blanchett.

What would it surprise people to know about you? I think I’m beyond that point. (Laughs) I don’t think I can surprise people any more. I’ve been around too long.

What’s the best advice you’ve been given? Don’t jeopardize what you cannot afford to lose.

What have you learned from horses? A lot of things. Especially when you let the horse loose – they become looser.

What have your children taught you? It’s a learning experience every day. You see how spontaneous they are and their honesty and how not to waste.

You have a long relationship with White Birch and Peter Brant. What is the key to a good relationship between patron and his or her team? An understanding for each other. The knowledge of what we are doing. Peter Brant knows what we are doing and what polo life is all about and we respect each other. We need each other.

Who is Mariano Aguerre? Mariano Aguerre is a guy that was born in a town where horses were something in regular life. I’ve lived with hoses since I was a young kid and I grew up in a horse family. I’ve been lucky enough to be in a lifestyle that suits exactly what I wanted to do and at a time in my life that it was exactly what I needed to do.

******************

Mariano Aguerre – Et le monde connaîtra ton nom

Mariano Aguerre a une étincelle dans les yeux qui montre une certaine espièglerie. Il a récemment été intrônisé au « Polo Hall of Fame » de Wellington, en Floride. Ce joueur, ayant atteint le plus haut handicap possible en polo, fait donc partie des meilleurs du monde. Il a gagné les plus grands honneurs, il remporte deux fois l’US Open et huit « Gold Cups ». Il possède la ferme Los Machitos avec Nick Manifold et Naco Taverna, il y fait de l’élevage et entraîne les meilleurs chevaux de polo. Il est aujourd’hui le mentor des jeunes joueurs américains de l’équipe nationale.

En plus d’être l’un des joueurs les plus respectés de son temps, l’homme de 46 ans garde une grande place pour sa famille. Sa femme Tatiana, ses quatre enfants qui ont fait de lui l’homme qu’il est aujourd’hui.

Qu’est ce que ça fait d’être intrônisé au « Polo Hall of Fame » ? C’était un grand honneur, c’est l’un des plus grandes réussitesde ma carrière. À un certain moment, tu réalises que tu n’es plus un enfant, c’est probablement la partie la moins amusante, mais je suis tellement fier de cette réussite.

Votre endroit préféré pour jouer au Polo ? Sans aucun doute, en terme de compétition, c’est Palermo. C’est à Buenos Aires et le tournoi le plus important que nous jouons. Pour un polo plutôt loisir j’aime jouer chez moi en Argentine. Je suis né là-bas et c’est là où sont mes racines.

 À quel autre sport aimez-vous jouer ? J’adore le football, le rugby, le tennis, le golf et la pêche à la mouche. J’aime le baseball quand je vais à New York – je suis les Mets d’ailleurs. Je suis un fanatique de sport.

 Quel est votre cheval de polo favori ? Machitos Jazz. Elle est née en 1997, a reçu les grands honneurs et était le meilleur cheval de polo de l’Argentine Open. Elle a apporté un autre niveau à notre structure et à l’élevage de Los Machitos. Vous avez besoin d’un cheval comme ça pour atteindre un autre niveau et grâce à elle, nous avons réussi.

 Si vous n’étiez pas joueur de polo, quel serait votre métier ? J’aurais adoré être architecte.

 Si vous étiez envoyé sur une île déserte, qu’emporteriez-vous ? J’emporterais ma femme, mes enfants, mon chien, quelques amis afin de pouvoir jouer au football. Et bien sûr du Fernet avec du Coca-Cola, ma boisson argentine préférée.

 Pourquoi les joueurs de polo sont-ils si sexy ? (Rires) Je ne considère pas que les joueurs de polo sont sexy, donc je ne peux pas répondre à cette question.

 Votre chanson du moment ? Jammin’ de Bob Marley

 Le meilleur jour de votre vie ? Quand mes enfants sont nés – ils sont ma plus belle réussite. J’ai quatre enfants donc quatre meilleurs jours.

 Le pire jour de votre vie ? Quand Jazz est morte, c’était un jour très difficile pour moi et ma structure.

 Votre plaisir coupable ? (Sourires) Je ne sais pas pourquoi, plaisir et coupable, l’un ne va pas sans l’autre.

 Votre meilleure qualité selon vos coéquipiers ? On m’a beaucoup posé cette question et je n’ai jamais été capable de répondre.

 Êtes-vous un bon danseur ? J’ai quelques bons mouvements. Je ne les montre pas souvent, mais j’en ai.

 Votre actrice préférée ? Cate Blanchett.

 Qu’est-ce que les gens seraient surpris d’apprendre à votre propos ? Je crois que j’ai dépassé le point où je pouvais encore surprendre les gens. J’ai été dans le coin trop longtemps.

 Le meilleur conseil que vous ayez reçu ? Ne mets pas en péril ce que tu ne peux pas te permettre de perdre.

 Qu’avez-vous appris des chevaux ? Énormément de choses. Surtout quand tu laisses le cheval se relâcher-il devient un perdant.

 Qu’avez-vous appris de vos enfants ? C’est un apprentissage au quotidien. Ils sont tellement spontanés, leur honnêteté qu’ils ne doivent jamais perdre.

Vous avez une longue relation avec White Birch et Peter Brant. Quelle est la clef d’une bonne relation entre un patron et son équipe ? La compréhension pour chacun, la connaissance de ce que nous faisons. Peter Brant sait ce que nous faisons, et en quoi consiste notre mode de vie, nous nous respectons mutuellement. Nous avons besoin les uns des autres.

Qui est Mariano Aguerre ? Mariano Aguerre est né dans une ville ou les chevaux étaient quelque chose de récurrent dans nos vies. J’ai vécu avec les chevaux depuis ma plus tendre enfance, et j’ai grandi dans une famille de passionnés. J’ai eu la chance d’avoir un style de vie qui allait parfaitement avec ce que je voulais faire au moment où j’avais besoin de le faire.